JCDecaux loupe le métro de Londres

 |   |  433  mots
JCDecaux reste le leader de la communication extérieure au Royaume-Uni et démarre en ce moment même le plus grand déploiement numérique au monde avec 1.000 écrans au format 2 mètres carrés (84 pouces) sur les abribus de Londres, a déclaré le groupe après cette annonce.
"JCDecaux reste le leader de la communication extérieure au Royaume-Uni et démarre en ce moment même le plus grand déploiement numérique au monde avec 1.000 écrans au format 2 mètres carrés (84 pouces) sur les abribus de Londres", a déclaré le groupe après cette annonce. (Crédits : © Luke MacGregor / Reuters)
Le vaste contrat de l'affichage publicitaire du métro de Londres a échappé à JCDecaux et échu au britannique Exterion Media pour huit ans.

Ce sont quelques milliards d'euros qui passent sous le nez du français JCDecaux. En effet, Transport for London (TfL), l'opérateur du métro de la capitale britannique, a annoncé avoir sélectionné la société européenne basée à Londres Exterion Media "comme partenaire média pour le plus important contrat mondial d'affichage publicitaire extérieur", qui portera sur 2 milliards de livres (2,5 milliards d'euros).

Exterion Media, qui gérait déjà ces affichages pour le métro de Londres stricto sensu, s'est vu attribuer un nouveau contrat comprenant ces mêmes lignes de métro, mais aussi plusieurs lignes de trains intra-urbaines de la capitale, sa plus grande gare routière ainsi que la nouvelle ligne qui doit traverser la ville d'est en ouest à partir de 2018, l'Elizabeth Line.

400 stations où défilent 30 millions de voyageurs

Au total, le contrat porte sur 400 stations voyant défiler un total de 30 millions de voyageurs par jour. Il débutera en octobre prochain.

Exterion Media a expliqué que des "investissements importants" étaient prévus pour accentuer l'affichage numérique des stations et promis "l'introduction de nouveaux formats, une série d'exposition de haut niveau dans les stations les plus importantes et des améliorations d'ambiance sur les sites les plus classiques".

JCDecaux reste leader de la com' extérieure en Angleterre

Cependant l'entreprise française relativise:

"Ce contrat était un 'nice to have' et non un 'must have' pour JCDecaux", a-t-on expliqué du côté du groupe après cette annonce.

Et pour cause, le groupe a souligné qu'il restait leader de la communication extérieure outre-Manche:

"JCDecaux reste le leader de la communication extérieure au Royaume-Uni et démarre en ce moment même le plus grand déploiement numérique au monde avec 1.000 écrans au format 2 mètres carrés (84 pouces) sur les abribus de Londres"

Lancé au début de l'année, ce contrat distinct des abribus publicitaires a été remporté par JCDecaux l'an passé. Il porte sur 700 millions d'euros pour huit ans.

Reste que l'action JCDecaux perdait 2,02% vendredi à 38,00 euros à la Bourse de Paris vers 10H30 GMT.

"Une partie du marché avait fait l'hypothèse que JCDecaux allait remporter le contrat, car il était le seul autre candidat depuis que Clear Channel (son grand rival, ndlr) s'était retiré du processus", ont expliqué les analystes de Liberum.

De façon générale, le groupe français s'est félicité début mars d'une nouvelle année record en termes de chiffre d'affaires et de rentabilité en 2015, avec un bond de 20,4% de son bénéfice net à 233,9 millions d'euros.

 (Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :