Toulouse : Newrest bien placé pour le rachat de Servair

Air France va bientôt céder le contrôle de sa filiale de restauration à bord. Parmi les candidats au rachat de Servair, le groupe du Toulousain Olivier Sadran serait le mieux placé.
(Crédits : © Morris MacMatzen / Reuters)

Air France va bientôt céder le contrôle de sa filiale de restauration à bord. Parmi les candidats au rachat de Servair, comme l'a annoncé La Tribune le 17 mars dernier, le groupe Newest du Toulousain Olivier Sadran qui pèse déjà 900 millions d'euros et compte 28 000 salariés.

Depuis des années, la compagnie Air France pense à céder son activité de restauration à bord. Trois entreprises sont candidates à la reprise de Servair. Parmi elles, le groupe du Toulousain Olivier Sadran. Newrest ferait la course en tête, selon le JDD, devant Gategroup (Suisse) et Do & Co (Autriche).

Newrest emploie 28 000 salariés et affiche un chiffre d'affaires de 900 millions d'euros dont 430 dans l'aérien. Le groupe d'Olivier Sadran offrirait à Servair la garantie de maintenir Servair en France et une perspective de développement.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.