PACA  : Croisières  : des escales aussi à Antibes en 2009

 |  | 262 mots

« À l'image de Cannes, Nice et Villefranche qui concentrent actuellement la quasi-totalité de l'activité de croisière du département dans leurs rades respectives, Antibes ? annonçait hier ?Nice-Matin? ? devrait à son tour entrer dès l'an prochain dans ce club très fermé des ports d'accueil. » Selon le quotidien, « 19 escales sont déjà programmées entre le 20 mai et le 12 octobre pour des bateaux de compagnies américaines, pour l'essentiel d'une capacité de 100 à 300 passagers. Il s'agit donc pour l'instant de petites unités en comparaison aux « méga-paquebots » de 3.000 places pouvant mouiller à Villefranche ». Interrogée par « Nice-Matin », la direction des ports de la CCI précise que « ces prévisions pourraient évoluer d'ici à l'été prochain ». Cette ouverture de la « manne croisières » pourrait « s'étendre dans un second temps à Golfe-Juan puis à Menton, très intéressés aussi par la perspective des retombées économiques de ce type de tourisme ».

Après l'annonce brutale de la liquidation judiciaire de la Camif, à Niort, « La Nouvelle République du Centre-Ouest » (NRCO) s'est intéressée aux répercussions pour cette PME d'Écueillé, dans l'Indre, spécialiste de la fabrication de meubles moyen-haut de gamme, notamment des meubles-lit. « Un coup dur pour l'entreprise, qui emploie 100 salariés et dont les commandes Camif représentent 30 % du chiffre d'affaires », constate le quotidien, qui a interrogé Valère Ghelfi, PDG. « L'État doit, estime celui-ci, au travers des institutions locales, mettre en place des modules permettant aux entreprises de faire face. Si l'activité de la Camif n'est pas reprise, nous n'allons pas pouvoir faire face tout seuls. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :