24 heures en régions

Clap de fin pour ST-Ericsson à Caen.
(Crédits : ST-Ericsson)

Le site ST-Ericsson de Colombelles près de Caen (Calvados) qui employait 114 ingénieurs, a définitivement fermé ses portes. Ce site de R&D qui concevait des circuits intégrés pour la téléphonie mobile a fait les frais de la restructuration mondiale décidée par le groupe. Détenu à 50-50 par le franco-italien STMicro-electronics et le suédois Ericsson, l'industriel, qui a son siège social à Genève (Suisse), emploie 7.700 salariés, dont 2.000 en France sur les sites de Crolles, Grenoble, Le Mans, Paris, Rennes et Sophia-Antipolis.

Le 4 juin 2009, ST-Ericsson avait dévoilé sa déclinaison française d'un plan de restructuration mondial de 1.200 suppressions d'emplois.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.