Nooï s'installe à New York

 |   |  221  mots
Le restaurant de pâtes à emporter a ouvert à Manhattan.

Après les tartes flambées, les pâtes à emporter. Éric Senet et Franck Riehm, créateurs strasbourgeois de l'enseigne Flam's (neuf restaurants en France), ont récidivé à grande échelle dans un nouveau concept de restauration commerciale. « Nous avons ouvert 30 points de vente Nooï en France depuis 2007, prévoyons 30 autres ouvertures en 2010 et partons tester le concept aux États-Unis », annonce Éric Senet, codirigeant des deux enseignes de restauration commerciale. Le premier point de vente Nooï a ouvert le 6 juillet à New York, sur Lexington Avenue, pour un investissement de 500.000 euros.

« Je ne vais pas aux États-Unis parce que c'est fun ! Avec des voisins comme McDonald's, Starbucks ou Dunkin'Donuts, c'est le marché le plus exigeant. Aucun concept français de restauration rapide ne s'est jamais imposé aux États-Unis », observe Eric Senet. Avec leur ouverture new-yorkaise, les fondateurs de Nooï misent sur l'image pour séduire des investisseurs français, qui apporteront 100.000 euros en partenariat pour l'ouverture de leurs prochains restaurants : la jeune enseigne vise le leadership national. « Il existe un potentiel de 1.000 restaurants de pâtes à emporter en France », calcule Eric Senet, ancien cadre de Danone, à la tête d'un groupe de 500 salariés pour 14 millions d'euros de chiffre d'affaires. Une troisième enseigne thématique, spécialisée dans la cuisine asiatique au wok, est déjà en cours de lancement à Strasbourg.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :