LTB mise sur la durée de conservation de ses pizzas et sandwichs

Le fabricant repousse toujours plus loin les dates limites de consommation.

Les Pizzas du Berger? sont consommables 28 jours après leur sortie de l'usine et les sandwichs de la marque Le Big Basque, 21 jours. «?Une prouesse dont nous sommes les seuls capables en France?», assure Franck Rosciglione, le fondateur de la société Les Tartines du Berger (LTB) installée à Briscous à deux pas de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). Pour y parvenir, le jeune dirigeant de l'entreprise a engagé un programme de R&D au terme duquel il a testé différentes levures, différents levains déshydratés capables de conserver plus longtemps qu'il est d'usage le moelleux de la pâte à pizza et celui du pain viennois de ses casse-croûte.

«?La conservation est obtenue grâce à l'utilisation d'un gaz alimentaire dont nous remplissons les emballages », précise Franck Rosciglione qui a investi 500.000 euros en 2009 dans un nouvel outil de production. La société fabrique actuellement près de 1.000 pizzas et 850 sandwichs en moyenne par jour pour un chiffre d'affaires qui devrait dépasser 700.000 euros en 2010 contre 300.000 euros un an plus tôt.

Cap sur le marché des stations-service

Les produits de la société sont principalement commercialisés à partir d'un réseau de grandes surfaces du Sud-Ouest et de la région parisienne. «?La grande distribution représente encore 80?% de notre chiffre d'affaires, mais nous nous efforçons de rééquilibrer nos débouchés en sollicitant d'autres distributeurs », affirme Franck Rosciglione. LTB vient ainsi de se faire référencer par une grande marque nationale de distributeurs automatiques et tentent de conquérir le marché des stations-service. Un segment porteur mais aussi très convoité par la concurrence.

Frank Audonnet, à Bayonne