Eolite Systems prêt à se lancer

La PME a mis au point un laser impulsionnel à fibre optique.

Implanté à Pessac (Gironde), Eolite Systems (27 salariés) a réalisé un chiffre d'affaires de 400.000 euros en 2009, mais table sur 2 millions d'euros au moins en 2010. Créée en 2004, l'entreprise a dépassé la phase de mise au point de ses produits et s'est fait connaître de ses clients potentiels. Spécialisée dans les lasers impulsionnels à fibre optique, elle fournit les équipementiers principalement en Allemagne, en Suisse ou au Japon. Ses lasers sont intégrés dans des machines outils utilisées dans le secteur de l'énergie solaire pour graver les cellules et de la micro-électronique. Ils ont la particularité, grâce à la fibre optique, d'être très précis, très puissants, tout en évacuant la chaleur par l'éloignement. Les éclairs très brefs, de l'ordre de dix milliardièmes de seconde, arrachent de la matière sur un support sans endommager ce qui se trouve à côté, des circuits électroniques, par exemple. « Nous sommes sur des niches, mais des niches à quelques centaines de millions », précise François Salin l'un des deux fondateurs.

gagner en briÈveté

Sa dernière levée de fonds (1,2 million d'euros) auprès de ses partenaires habituels - Oddo, Turenne Capital, Bluebird Venture ou Aquitaine Création Investissement - a un double objectif. Elle permet à l'entreprise d'avoir une trésorerie sécurisante et de continuer à faire de la R&D. Eolite Systems s'apprête à sortir des lasers à impulsions encore plus brèves et donc de meilleur rendement, simples d'usage et moins chers que ceux de la concurrence. Claude Mandraut, à Bordeaux

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.