États-unis, le marché maudit

 |   |  69  mots

Feyel-Artzner a fait une croix sur l'export aux États-Unis. Une taxe de 100 % à l'import, frais de transport inclus, frappe le foie gras depuis 1999. Elle a anéanti toutes les velléités du service commercial sur ce marché jadis porteur. La taxe décidée dans le cadre légal de l'OMC, suite à une plainte américaine concernant le b?uf aux hormones, n'a toujours pas été remise en question.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :