LORRAINE. Raflatac perd 100 emplois, mais gagne un nouveau siège

 |   |  154  mots

Le groupe finlandais UPM, qui annonçait fin 2008 la suppression d'une centaine d'emplois sur un effectif de 288 personnes dans son usine d'adhésifs de Pompey (Meurthe-et-Moselle), accueillera dans son entité lorraine la division « étiquettes auto-adhésives de spécialité » du groupe pour l'Europe. L'installation de ce siège se traduira par le remplacement de machines et la création d'une unité de R&D, sans toutefois remettre en cause les licenciements.

Le groupe immobilier GA a enregistré une forte croissance de son chiffre d'affaires?: + 46,8 % sur 2007-2008 et un volume de 207 millions d'euros. Une performance due à la progression de sa part construction, qui pèse pour 85 % de son activité. Mais l'entreprise dirigée par Samir Risk anticipe un retrait tout aussi important pour 2009, en raison de la crise financière. Prévoyant, le constructeur toulousain s'est désengagé de plusieurs programmes ces deux dernières années, pour un montant global de 60 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :