Otologics délocalise en France

Cette PME américaine d'implants médicaux actifs installe sa R&D à Sophia-Antipolis.

C'est la première prothèse auditive de type bionique. Son nom ? Carina. Mise au point par la société américaine Otologics LLC, basée à Boulder (Colorado), elle révolutionne le traitement des surdités mixtes, de transmission et de perception. Car cette prothèse, incluant microphone et batterie rechargeable, est entièrement implantable en sous-cutané.

Afin d'optimiser le travail de R&D sur les logiciels de réglage et de chirurgie, la PME américaine, qui emploie 85 salariés, a décidé de délocaliser une partie de la R&D en France afin de gagner en productivité. Quand les équipes américaines terminent leur travail, l'équipe française prend le relais et vice-versa. Une façon de jouer sur le décalage horaire et de maintenir un flux ininterrompu.

Aides publiques

Arrivée gagnante face à une possible installation en Suisse ou en Allemagne, la France doit ce choix à l'excellente réputation de son savoir-faire chirurgical et de sa recherche clinique, mais aussi aux aides incitatives telles que le crédit d'impôt recherche et la prime à l'aménagement du territoire. « Sans oublier la présence d'ingénieurs qualifiés sur la technopole de Sophia-Antipolis », ajoute Laurent Badih, directeur général France Maghreb et Benelux. L'objectif est, d'ici à 2011, d'accueillir également une partie de la production en salle stérile. Des recrutements ont déjà été effectués, une dizaine, mais c'est une vingtaine d'emplois qui seront créés à terme. Le chiffre d'affaires prévu pour cette année en France est de 1,4 million d'euros.

Laurence Bottero, à Nice

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.