Progression explosive chez Mirane

 |   |  411  mots
Avec une croissance de 500 % de son chiffre d'affaires en 2008, l'entreprise affiche une forte montée en puissance.

Les jeunes entreprises ont souvent des taux de progression élevés, mais Mirane, implantée à Cenon (Gironde), se détache du lot avec une augmentation de 500 % de son chiffre d'affaires en 2008, soit 6,577 millions d'euros. Créée en 2000, la société emploie trente personnes dont dix à la R&D. Elle s'est spécialisée dans la communication audiovisuelle dynamique en installant des écrans « intelligents » sur les lieux de vente. Partant du constat que « le point de vente restera un élément fort de la relation client », Cyril Michel, PDG de Mirane, a cherché des solutions innovantes.

Avec le concours financier de l'Anvar, Mirane a mis au point sa propre solution logicielle qui permet à un ou plusieurs utilisateurs de piloter facilement et à distance les messages sur un point de vente. Ils peuvent être conçus par les clients ou par Mirane qui, en parallèle à sa compétence technique, dispose d'un département communication capable de s'en charger.

« 80 % de nos clients nous confient le contenu », précise Cyril Michel. Le système est assez souple pour que, sur un même point de vente, le contenu soit différent en fonction de la situation de l'écran ? à la caisse ou dans un rayon d'un magasin, dans le hall ou dans une chambre d'hôtel ?, de l'heure de la journée ou de la fréquentation, tout en gardant un message global cohérent. Dans une grande surface, l'accès autorisé peut aller jusqu'au magasinier qui, en fonction des stocks de produits périssables, a les outils pour lancer en quelques clics des promotions dans les rayons concernés. Le dispositif peut aussi être à double entrée, l'une à destination du point de vente, l'autre pour s'adresser au personnel.

8.000 écrans

Après avoir séduit Casino, la Société Généralecute; Générale et Castorama en 2008, Mirane a à son actif près de 8.000 écrans déployés chez une centaine de clients. L'entreprise qui fait évoluer en permanence sa solution logicielle a lancé des expérimentations dans quelques points de vente chez cinq clients. Ces tests portent sur des approches complémentaires associant à l'image du son, des odeurs, le toucher et, par le biais du téléphone portable grâce à des solutions Bluetooth, la possibilité de faire des transactions, de charger des bons de réduction ou des recettes de cuisine. Enfin, Mirane se situe dans une démarche de croissance externe et est en phase d'observation d'acquisitions possibles.Claude Mandraut, à Bordeaux

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :