Easy Tri veut convertir les PME au recyclage

La jeune société se spécialise dans le tri sélectif des déchets de bureau.

midi-pyrénées/recyclage

Papiers, journaux, fiches cartonnées, cartouches d'encre? Seulement 10 % des déchets de bureau sont recyclés. Pour le reste, poubelle. « Même les entreprises industrielles, qui disposent de bennes pour leur production, ne trient pas forcément leurs déchets de bureau », constate Sandrine Queyroi, la jeune créatrice d'Easy Tri. Ancienne salariée de grands groupes, comme Veolia et Paprec, elle a décidé de créer sa propre structure à Toulouse, afin de proposer le tri sélectif aux PME de Midi-Pyrénées.

Pour cela, elle cible les structures de 15 à 200 personnes, en mettant à leur disposition des modules de recyclage en carton adaptés aux déchets de bureau. Une fois par mois, elle fait ensuite la tournée pour récupérer les boites pleines et les échanger contre des neuves.

Simplicité du système

Créée en janvier dernier, Easy Tri a déjà séduit une trentaine de comptes réguliers. Pour atteindre l'équilibre, la jeune pousse espère concrétiser entre 80 et 100 contrats avant la fin de l'année, tout en proposant en parallèle des services de désarchivage, d'enlèvement d'encombrants ou encore de destruction de documents confidentiels. « Les chefs d'entreprise apprécient la simplicité du système, poursuit la jeune créatrice. Beaucoup réalisent déjà le tri à la maison et considèrent l'arrivée de ce concept de manière positive », poursuit Sandrine Queyroi. Son entreprise a effectué son premier recrutement et prévoit un chiffre d'affaires de 70.000 euros cette année, pour un doublement de l'activité dès l'an prochain.

Martin Venzal, à Toulouse

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.