LE BIEN PUBLIC ? : le projet du tramway de dijon avance

 |   |  213  mots

Le tracé du tramway dijonnais, dont la mise en service est prévue pour 2013, est mis en cause par certains qui le jugent trop important pour une agglomération de la taille de Dijon. « Certains craignent une répercussion sur la fiscalité locale, ainsi que des difficultés en matière de stationnement », relève José Thomas, le président de la commission d'enquête. François Rebsamen, le maire de Dijon, a d'ores et déjà signé un prêt de 100 millions d'euros afin d'assurer le financement du tramway.

Les véhicules à air comprimé de la société MDI donnent des ailes à cette PME de Carros (Alpes-Maritimes). Air France-KLM en a commandé sept pour Amsterdam. Les ministres hollandais et la ville de Paris s'intéressent de près à cette voiture pour des projets d'« Autolib ». L'Airpod, qui coûte entre 5.000 et 6.000 euros, a une autonomie de 140 km en pleine charge (trois personnes à bord), pour des vitesses maximum de 50 à 70 km/h selon les modèles.

Pour améliorer la liaison franco-espagnole, des travaux seront réalisés à partir de novembre dans le tunnel routier d'Aragnouet (Midi-Pyrénées), pour 16,7 millions d'euros. L'Europe financera 10,7 millions, tandis que la communauté autonome d'Aragon et le conseil général des Hautes-Pyrénées apporteront chacun 3 millions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :