Kawan Group fait le plein dans ses campings

Le groupe ambitionne de développer la première chaîne européenne d'hôtels de plein air haut de gamme, à travers l'enseigne Kawan Villages.
(Crédits : DR)

bourgogne/hôtellerie

La crise économique laissait prévoir, malgré un repli de l'activité touristique, un maintien, sinon une augmentation, des réservations dans les campings. De fait. Kawan Group, qui a lancé en 1997 les chèques camping, échangeables sur le mode du ticket restaurant dans 558 campings, partout en Europe, ne cache pas sa satisfaction avec une activité en progression.

Aujourd'hui, Kawan Group est devenu la première agence de commercialisation pour les campings européens, avec un pied au Maroc depuis 2008, à raison de 3,5 millions de nuitées vendues chaque année, uniquement en moyenne et basse saisons (dès le mois d'août au Danemark). Avec des prix affichant jusqu'à ? 60 % sur le tarif en vigueur, l'offre s'est appuyée sur des campings haut de gamme (trois étoiles et plus), répartis dans 24 pays, bientôt 25, avec l'arrivée au catalogue de la Turquie.

Chèque camping

Kawan commercialise son chèque camping au prix de 14 euros pour deux personnes. L'Holiday Chèque, un produit dérivé qui s'applique selon le même principe aux mobil-homes et aux chalets, place le premier prix à 35 euros pour cinq personnes. Un système qui attire les vacanciers, mais aussi les gérants des campings, souvent indépendants, qui adhérent au système moyennant 1.500 euros de cotisation annuelle. Avec un catalogue édité à 200.000 exemplaires, et une commercialisation étendue à toute l'Europe, ces professionnels ont trouvé là un support de communication et une force de frappe. « Il se vend en moyenne, par adhérent, 2.500 chèques camping, soit 35.000 euros de chiffre d'affaires, réalisés en période creuse », précise Simon Gil, le directeur général qui, au printemps dernier, a pris la tête du groupe par le biais d'une MBO (rachat par le management avec effet de levier).

Désormais, Kawan Group souhaite aller plus loin en développant une chaîne de campings, dont Kawan Villages a jeté les bases il y a trois ans. Comme n'importe quel tour-opérateur, Kawan Group commercialise, tout au long de l'année cette fois, les séjours des Kawan Villages, 80 campings aujourd'hui, pour plus de 900 produits différents. À Simard (Saône-et-Loire), où se trouve le siège du groupe, une quinzaine de personnes, sur les 45 qu'il emploie, animent un centre d'appels en dix langues. « Mon objectif est de développer ce réseau sur le mode d'une chaîne ? comme l'ont fait les hôtels avant nous. Des tentatives se font jour dans la concurrence mais, pour l'heure, aucune marque n'émerge. Or nous pensons être légitimes ici, avec nos normes qualitatives, qui n'ont rien à voir avec celles en vigueur aujourd'hui, où le nombre de sanitaires, mais pas leur propreté, définit le nombre d'étoiles. » Simon Gil se donne deux ans pour y parvenir, via une société dont les campings détiendraient une part du capital, au lieu d'être simplement adhérents. En juin, un Kawan Village Resort a ouvert ses portes à Mesnil-Saint-Père, sur le lac de la forêt d'Orient (Aube), qui témoigne le niveau de qualité visé. n

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.