Alliaura Marine veut doubler de taille d'ici à 2012

Le chantier naval vendéen s'installe dans son nouveau site de production de Lanester, près de Lorient, qui possède des capacités
(Crédits : DR)

pays de la Loire/construction navale

On a perdu deux ans, mais on est finalement presque content de les avoir perdus. » Lisa Rabineau sait aussi voir les avantages dans les contretemps que ses projets de développement ont connus. En 2006, à l'étroit sur son site de Château-d'Olonne, en Vendée, l'entreprise cherche un nouveau lieu de production. Le choix se porte sur La Rochelle avec une ouverture prévue courant de 2008. Mais la proximité d'un site Seveso contraint l'entreprise à revoir ses plans. Quelques mois plus tard, un nouveau lieu est trouvé à Lanester près de Lorient (Morbihan). Au final, l'espace est plus grand avec 20.000 m2 couverts et 7 hectares de terrain. L'investissement est par conséquent plus lourd : 10 millions d'euros au lieu des 5 à 6 millions prévus sur La Rochelle, « mais Lanester autorise des options que nous n'avions initialement pas envisagées, notamment en termes d'extension de gamme », se félicite Lisa Rabineau.

Cet été, Alliaura a commencé à investir sa nouvelle usine. C'est la partie menuiserie, c'est-à-dire la fabrication des meubles installés dans les bateaux, qui a ouvert le bal du déménagement. Lanester sera complètement opérationnel à la fin du premier trimestre de 2010, lorsque la fabrication des coques et des ponts y sera assurée. Entre-temps, le montage des Feeling 52 et 55, puis des Privilège 745 y sera transféré.

bouffée d'oxygène

L'assemblage des plus grands modèles développés par le chantier naval constitue la raison principale du déménagement. Le manque de place contraignait la production. Le gain d'espace stimule du même coup Alliaura. La société vendéenne va présenter aux Salons nautiques de Cannes (du 9 au 14 septembre) et de La Rochelle (du 23 au 28 septembre) le Privilège 515, un catamaran de croisière de 15 mètres de longueur, « un segment qui manquait à la gamme puisqu'il représente un bon compromis entre une taille moyenne et la qualité de finition haut de gamme des Privilège », souligne Lisa Rabineau.

Autre exemple de la bouffée d'oxygène qu'apporte le déménagement, la présentation à la fin de septembre au Salon nautique de Monaco de la maquette du Privilège 955, catamaran de 29 mètres de longueur sur 14 de largeur, dont la sortie est prévue à la fin de 2010. En dépit du contexte de crise, le PDG estime que le timing est bon. « Aujourd'hui, nous pouvons justifier d'une certaine expérience en la matière. »

L'implantation d'une partie de la production à Lanester permet aussi d'entraîner une réorganisation interne. Le personnel administratif ? achats, bureau d'études, communication et commercial ? déménage des Sables-d'Olonne à Saint-Pavace (Sarthe). C'est là que se trouve le siège du holding SGGR, propriétaire du chantier.

Lisa Rabineau y voit plusieurs avantages. « Cela permet de centraliser des postes qui sont amenés à travailler à la fois avec les sites de Lanester et des Sables-d'Olonne. Ensuite, l'équipe commerciale se rapproche de Paris et, ainsi de notre clientèle internationale. » Actuellement, « on construit pour les quinze ou vingt années à venir », résume le PDG. Avec, dans un avenir proche, un objectif simple : doubler le chiffre d'affaires de 27 millions d'euros à l'horizon de 2012. n

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 31/03/2010 à 7:01
Signaler
bravo, fonçez jm

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.