Metabolic Explorer fait de la résistance

Les licences lui assurent l'essentiel de ses revenus. Son chiffre d'affaires n'affiche qu'un léger recul.

Créé en 1999 à Clermont-Ferrand, Metabolic Explorer est spécialisé dans le développement de procédés de production entrant dans la composition de produits de la vie courante : peintures, solvants, aliments pour animaux, adhésifs, fibres textiles, fils chirurgicaux résorbables, etc. Au premier semestre, la PME a bien résisté avec un chiffre d'affaires de 900.000 euros, en léger recul par rapport à la même période de 2008 (1 million d'euros). Son atout majeur : ses licences qui lui ont permis d'assurer l'essentiel de ses revenus.

38 familles de brevets

Metabolic Explorer dispose de 38 familles de brevets dont trois nouvelles déposées au cours du premier semestre. Dans le même temps, 41 nouveaux brevets ont été déposés, portant le total à 222, soit un accroissement de 23 % sur la période. Désormais, l'entreprise mise beaucoup sur sa future unité de purification, opérationnelle fin 2009. Cet investissement de 10 millions d'euros devrait permettre de produire en continu des composés chimiques à partir de matières premières renouvelables.

« Notre vocation est de permettre à des industriels de faire face à la fin annoncée du pétrole et donc, de continuer de produire, mais autrement et durablement, précise la direction. Cette solution alternative est focalisée aujourd'hui sur cinq produits, représentant un marché estimé à plus de 14 milliards de dollars. » Geneviève Colonna d'Istria, à Clermont-Ferrand

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.