Sud Ouest  : « Il y a encore tant à faire pour les femmes »À...

 |   |  308  mots

Sud Ouest : « Il y a encore tant à faire pour les femmes »

À l'appui de ce titre à la une, le quotidien aquitain publie un sondage réalisé les 25 et 26 février par l'Ifop pour « Sud Ouest dimanche » auprès d'un échantillon représentatif de 956 personnes. Il en ressort que les différentes luttes pour l'émancipation de la femme, entreprises depuis la fin des années 1960 en France, sont encore loin d'avoir abouti : 76 % des Français (82 % des femmes, 71 % des hommes) estiment qu'« il y a encore beaucoup à faire » lorsque l'on parle aujourd'hui de libération de la femme. Alors que les moins de 35 ans, qui n'ont pas connu les combats féministes, sont les plus nombreux à penser que « c'est gagné » (19 %, contre 15 % en moyenne), la génération précédente, c'est-à-dire les individus nés entre 1961 et 1975, déclare plus souvent qu'« il y a encore beaucoup à faire » (81 %, contre 76 % en moyenne).

L'Est Républicain : Une nuit avec les Ericsson

Depuis une semaine, les ingénieurs et les techniciens de la société campent sur leur site normand menacé de fermeture, explique le quotidien lorrain qui consacre un long reportage à ce conflit. « Ils s'opposent à une délocalisation en Inde et au Texas, précise « L'Est républicain », alors que le groupe a touché plusieurs millions de subventions. »

Le Télégramme de Brest : solution en vue pour Entremont Alliance, selon le patron de Sodiaal

Gérard Budin, président de la coopérative laitière Sodiaal, connue pour ses marques Yoplait et Candia, a affirmé, samedi, qu'une solution était en vue pour la reprise d'Entremont Alliance, le groupe laitier en difficulté. Selon lui, le financier belge Albert Frère, présent via la holding Unifem dont il détient 63,5 %, vendrait ses parts. Sodiaal, avec le soutien de « banques » que Gérard Budin n'a pas voulu citer, reprendrait l'ensemble des activités d'Entremont.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :