Sephora mise sur la transparence

Salaires peu ou pas attractifs, conditions de travail pénibles, évolutions de carrière peu visibles : l'image « employeur » de la distribution n'a pas bonne presse. Résultat, les candidats ne se bousculent pas au guichet.
(Crédits : DR)

Ennuyeux et coûteux, lorsque l'on doit accompagner le développement d'une enseigne et recruter chaque année quelque 1.000 candidats en France et de 3.000 à 4.000 à l'international. Et que, de surcroît, ces candidats doivent avoir de la personnalité.

Pour remplir ses objectifs de recrutement, Sephora (groupe LVMH) lançait en 2007 son site RH « leffetsephora.com » et son blog devenant ainsi une des premières entreprises de l'Hexagone à s'essayer au recrutement 2.0. Avec un objectif précis : donner l'image la plus juste possible de ses métiers. « À l'époque et devant la montée en puissance de l'influence du Net, nous nous sommes dit que les campagnes de recrutement où tout le monde est beau et gentil n'avaient plus aucun effet sur la génération des 20-30 ans. Il fallait donc casser les codes et créer notre propre blog », se souvient Sophie Mouhieddine, responsable du développement RH de l'enseigne.

Exit le discours institutionnel formaté, les métiers de l'enseigne y sont présentés à travers des témoignages de salariés et les internautes peuvent bien évidemment y déposer questions et commentaires. Le tout dans une totale transparence. La seule modération, bien que très rare, est celle liée aux caractères discriminants. Une transparence et une expérience qui ont permis à l'enseigne de capitaliser sur sa marque employeur. La quasi-totalité des visiteurs du site, qui évolue aujourd'hui pour accueillir davantage de contenus et notamment des vidéos, se sont rendus sur le blog qui affiche 150.000 visiteurs uniques. Quant aux dossiers de candidatures déposés, leur nombre évolue entre 40.000 et 83.000. Autant dire que le recours à des cabinets de recrutement est devenu superflu. R. M.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.