Trouver les talents qui valoriseront votre entreprise

Les grands succès de demain s'écrivent aujourd'hui. Un principe que les entreprises sont priées de ne pas oublier... si elles ne veulent pas payer trop cher la reconquête des collaborateurs les plus précieux.

2 mn

Un taux de chômage en hausse, une reprise de l'économie qui se fait attendre. À première vue, le marché du recrutement est en berne. Inutile donc de jouer à la surenchère de promesses, les candidats se bousculent au portillon. Sauf que sur certains marchés, à commencer par l'énergie et la banque-assurance, la situation demeure tendue et que, à quelques exceptions près, les grandes entreprises qui faisaient hier encore rêver des générations entières d'ingénieurs et autres experts, ont pris du plomb dans l'aile en termes de réputation. Bref, pour ne pas être démunies demain, les entreprises ont tout intérêt à ne pas mettre la pédale douce sur leur stratégie de marques employeurs. D'autant que, si la gestion de la marque employeur repose désormais sur de nouveaux outils (site Web, compte Twitter, page Facebook), le candidat, interne ou externe, à la mobilité professionnelle n'est pas en reste dans la gestion de sa carrière. « Le CV est en train de disparaître au profit des profils affichés sur les réseaux sociaux. Au travers de cette identité numérique, le candidat, pour peu qu'il dispose d'une expertise, peut se vendre partout », observe Antoine Jeandet, président de l'agence Hodes4people.

 

Le règne du « moi-je »

Autre raison de ne pas baisser la pression : les attentes des étudiants des grandes écoles. « Ils se souviennent longtemps des marques qui les ont abandonnés dans la difficulté. Sur ce marché, à l'image d'EDF, qui atteint les premières places des classements d'attractivité grâce au maintien de ses investissements et à la continuité de son action, seule la persévérance paie », estime Julien Carette, directeur général adjoint de l'agence Euro RSCG C&O. Persévérance donc, mais aussi mise en avant de nouvelles postures, de nouveaux modes de management. « Pour réconcilier les jeunes avec le monde de l'entreprise, cette dernière doit leur proposer un projet dans lequel ils sont les héros d'une aventure collective. C'est le ?moi-je? dans la collectivité, dans le réseau », avance Dominique Wood, directrice associée de l'agence W & Cie.

Enfin, en faisant de leur stratégie, en matière de recrutement et de ressources humaines, un sujet de communication, les entreprises ont en quelque sorte ouvert la boîte de Pandore. « Le sujet RH est descendu dans la rue, estime Hélène Sagné, fondatrice de l'agence Bug. L'opinion attend donc des entreprises des prises de position assurées et les preuves qu'elles peuvent se réinventer. » Autant dire que, malgré la conjoncture, l'heure n'est pas à l'immobilisme.

 

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.