Un marché dopé par le recul des voyages d'affaires

 |   |  151  mots
Le cabinet Gartner estime que le marché mondial de la vidéocommunication progresse de 17,8 % par an. Il passera ainsi de 2,6 milliards d'euros en 2008 à 5,99 milliards d'euros en 2013.

Il est porté par le recours aux téléréunions et aux visioconférences, qui remplacent de plus en plus les déplacements professionnels pour des raisons économiques, et par le télétravail, qui se met peu à peu en place dans les entreprises. Fin 2009, Skype a réalisé une étude auprès de 1.600 PME dans huit pays d'Europe. Résultat, 61 % d'entre elles ont remplacé leurs déplacements à l'étranger par de nouveaux outils de communication.

Quant au télétravail, il intéresse plus pour l'instant les grandes entreprises que les petites. Selon l'étude réalisée par Keyyo Business, spécialiste de la communication sur IP (protocole Internet), elles ne seraient que 6 % des entreprises de moins de 250 personnes à le pratiquer et 2 % à l'envisager... Sans parler de la fonction publique : 1 % seulement des fonctionnaires pratiqueraient le télétravail, selon un rapport du Conseil d'analyse stratégique publié fin novembre 2009.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :