Les éconolinks : élections italiennes, évasion fiscale, sécurité sociale, traités européens...

 |   |  525  mots
Copyright Reuters. Mario Monti se retrouve au coeur de la polémique autour de la banque Monte dei Paschi di Siena (MPS).
Copyright Reuters. Mario Monti se retrouve au coeur de la polémique autour de la banque Monte dei Paschi di Siena (MPS). (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Dans un mois (les 24 et 25 février) se tiendront les élections générales en Italie, qui désigneront les députés et les sénateurs. L'économie occupe une place centrale dans la campagne. Le Figaro analyse les propositions du patronat, qui semblent faire consensus dans la classe politique. La campagne fait également remonter des affaires dont les dirigeants se seraient passés. Le scandale des pertes de la banque Monte dei Paschi di Siena, la plus vieille du monde, pourrait fortement gêner Mario Monti et Pier Lluigi Bersani, le secrétaire général du Parti démocrate (PD, centre gauche), raconte le blog Campagne d'Italie. De son côté, Le Monde estime que ce climat contribue à l'incertitude autour du futur gouvernement.

Chaque jour, La Tribune propose une liste de liens qui réunit les articles qu'elle juge les plus pertinents sur la Toile pour éclairer l'actualité.

Italie : la thérapie de choc du patronat. La Confindustria propose une réforme radicale de la fiscalité pour baisser le coût du travail et doper les exportations. Le Figaro décrypte les solutions du Medef italien, qui ont été saluées par les principaux partis.

Italie : les pertes de la plus vieille banque du monde s?invitent dans la campagne. L?Etat et le gouvernement de Mario Monti ont-ils volontairement fermé les yeux sur le maquillage des comptes du troisième institut bancaire italien en lui accordant un prêt, sous forme d?obligations, de 3,9 milliards d?euros pour compenser les pertes ? Le blog Campagne d?Italie revient sur le scandale de la banque Monte dei Paschi di Siena, très embarrassante pour de nombreux acteurs politiques.

Plus de 56 milliards d?euros d?évasion fiscale découverts en 2012 en Italie. Il n?y a pas qu?en Grèce où la fraude fiscale est un sport national. En pleine campagne, la police financière italienne (GDF) a révélé avoir découvert plus de 56 milliards d'euros d'évasion fiscale en 2012 et dénoncé à la...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :