Dans les entrailles de Snips, l'assistant vocal intelligent français

 |   |  568  mots
En France, 10 % des internautes possèdent au moins une enceinte Google Home, Amazon Echo ou (photo) Apple Homepod.
En France, 10 % des internautes possèdent au moins une enceinte Google Home, Amazon Echo ou (photo) Apple Homepod. (Crédits : Shannon Stapelton / Reuters)
DÉCRYPTAGE. Snips est l'assistant vocal français respectueux des données personnelles, concurrent d'Alexa d'Amazon et de Google Assistant.

Comment fonctionne concrètement un service utilisant l'intelligence artificielle ? La startup française Snips propose à ses clients de construire leur propre assistant connecté, capable de répondre à des requêtes vocales. Pour y parvenir, elle leur met à disposition trois briques technologiques, qui utilisent trois types d'intelligence artificielle. le directeur des nouvelles technologies (CTO) de la startup, Joseph Dureau, nous a expliqué leur fonctionnement.

Transformer les paroles en texte

L'assistant vocal utilise un algorithme de reconnaissance automatique de la parole (une des branches de l'apprentissage profond, voir le lexique ci-contre) pour transcrire les paroles de l'utilisateur en texte. Afin de trouver le modèle final, les chercheurs ont essayé plusieurs architectures de réseaux de neurones, entraînés sur une base de 10 000 heures d'enregistrements de voix. Chacun présente des caractéristiques (bruits ambiants, accents, volume du son...) différentes, afin que l'IA finale puisse comprendre la requête dans le maximum de situations. Chaque entraînement peut durer jusqu'à une douzaine de jours, et est effectué sur de puissantes machines dans le cloud. « On peut lancer...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/10/2019 à 9:25 :
Combien d'internotes en France ? 10%, mazette.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :