Les éconolinks : L'Europe au révélateur chypriote, réversion, fraudes, entrepreneurs en Espagne...

 |  | 491 mots
Lecture 3 min.
Copyright Reuters. L'opposition d'Angela Merkel tente d'instrumentaliser la crise chypriote contre la chancelière.
Copyright Reuters. L'opposition d'Angela Merkel tente d'instrumentaliser la crise chypriote contre la chancelière. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Avec son demi-million d'habitants, Chypre est un nain démographique, économique, et politique. Encore plus que la Grèce. Et pourtant, "la petite Suisse de la Méditerranée" plonge l'Europe dans la crise depuis une semaine. En réalité, le pays méditerranéen fait office de révélateur. La journaliste Claire Gatinois, du Monde, analyse pourquoi Chypre et l'Europe n'arrivent pas à s'entendre. D'ailleurs, les décisions du sommet européen qui a abouti à la volonté de taxer les dépôts bancaire -une première- sont-elles légales ? Le blog Démystifier la finance fait le point. En Allemagne, l'impasse chypriote est vécu comme l'échec d'Angela Merkel qui se retrouve fragilisée dans la perspectives des prochaines élections législatives, comme le raconte Courrier international. Enfin, cette crise a aussi levé le voile sur les liens étroits entre Chypre et la Russie, notamment l'utilisation, selon Slate, de Chypre comme "machine à laver l'argent sale" des oligarques russes.

Chaque jour, La Tribune propose une liste de liens qui réunit les articles qu'elle juge les plus pertinents sur la Toile pour éclairer l'actualité.

L?Europe et Chypre, des relations tendues. Pourquoi faudrait-il sauver un pays peu coopératif qui accueille sans scrupule des milliards de dollars aux provenances douteuses ? La journaliste Claire Gatinois explique que la crise qui secoue l?Europe cette semaine provient aussi des relations difficiles entre "la petite Suisse de la Méditerranée" et l?UE.

Pourquoi Chypre devient un problème pour Angela Merkel....

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :