Les éconolinks : économie parallèle, stratégie de l'agroalimentaire, franchises, rachat de Summly...

 |  | 524 mots
Lecture 3 min.
Copyright Reuters. Travail au noir, non déclaré ou fraude fiscale : les éconolinks se penchent sur l'économie parallèle en France.
Copyright Reuters. Travail au noir, non déclaré ou fraude fiscale : les éconolinks se penchent sur l'économie parallèle en France. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Que représente l'économie parallèle en France ? Combien d'argent l'Etat perd-il à cause des fraudeurs ? Pour le savoir, le site Lyon Capitale est allé interroger un spécialiste du blanchiment d'argent, qui décrypte ce qu'il coûte à notre pays. De son côté, France TV info analyse pourquoi de nombreuses entreprises empruntent le "tapis rouge" britannique, qui permet de délocaliser fiscalement une société qui reste en France. Atlantico craint d'ailleurs que le phénomène ne prenne de l'ampleur avec la crise : la France va-t-elle connaître une explosion du travail du noir ? Enfin, Le Parisien s'est intéressé au "paracommercialisme" dans un secteur très particulier : les bars.

Chaque jour, La Tribune propose une liste de liens qui réunit les articles qu'elle juge les plus pertinents sur la Toile pour éclairer l'actualité.

Exil fiscal : les entreprises françaises empruntent-elles le "tapis rouge" britannique ? De nombreux cadres supérieurs de grands groupes français traversent la Manche, poussés dehors par l'"insécurité fiscale". Non pas à titre individuel, mais dans le cadre de délocalisations d'unités entières organisées par les entreprises elles-mêmes, raconte France TV info.

Blanchiment d'argent : ce qu'il coûte à la France. Éric Vernier, spécialiste du blanchiment d'argent,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :