Les " éco-investissements " en hausse en France au deuxième trimestre 2010

 |   |  272  mots
L'Association française des investisseurs en capital révèle le dynamisme de la filière verte.

Le capital investissement se renforce dans les « cleantechs », ces entreprises de la filière verte (énergie renouvelable, efficacité énergétique, recyclage) qui ont actuellement le vent en poupe.

Dans son « Baromètre des levées de fonds cleantech en France » trimestriel, qu'il publie ces jours-ci, le club Cleantech (composé de 52 investisseurs spécialisés dans le secteur) de l'Association française des investisseurs en capital (Afic) note en effet une hausse des investissements dans la filière verte pour le second trimestre 2010.

Ce sont ainsi 24 opérations de levées de fond qui ont eu cours au deuxième trimestre 2010, pour un montant de 79,1 millions d'euros, contre 20 opérations à 55 millions d'euros recensées au trimestre précédent.

Le baromètre indique également que le secteur des énergies renouvelables concentre le plus d'investissements, avec 8 opérations pour 42 millions d'euros, devant le secteur de l'efficacité énergétique avec 5 opérations pour 18,9 millions d'euros. Ainsi, avec 17,4% des investissements européens, la France apparaît comme le second marché européen des cleantechs, derrière la Grande-Bretagne avec 43,5%.

Coopération encadrée

Pour suivre au plus près les opportunités de ces secteurs, le Club Cleantech Afic vient de conclure un partenariat avec l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), qui possède elle-même un club Ademe International, regroupant une centaine d'éco-entreprises françaises.

Signé début juillet, cet accord encadre la coopération et les échanges entre les investisseurs spécialisés membres du Club Cleantech Afic et les éco-entreprises membres du Club Ademe International pour favoriser la concrétisation de la croissance verte en France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :