Trois contrats de 390 millions d'euros pour Suez Environnement

 |   |  261  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Suez Environnement a remporté trois contrats, dans le domaine de l'eau, au Brésil, Panama et Chili.

Suez Environnement se développe en Amérique Latine. Le groupe français spécialisé dans la gestion de l'eau et des déchets vient de remporter trois contrats, au Brésil, Panama et Chili, pour un montant de 390 millions d'euros.

Au Chili, les filiales de Suez Environnement, AGBAR et Degrémont, ont signé un contrat de 260 millions d'euros avec Auguas Andinas pour l'extension et l'exploitation pendant 5 ans d'une station de traitement des eaux usées dans la région de Santiago. Ce projet, qui s'inscrit dans une politique de développement durable, vise à restaurer la qualité de l'eau en milieu naturel et à anticiper une augmentation de la population. De plus, avec une modernisation des équipements, Suez Environnement et Auguas Andinas veulent valoriser le potentiel énergétique issu de la digestion des boues pour récupérer la chaleur et produire de l'électricité.

Au Panama, la filiale de Suez Environnement, Degrémont, et le constructeur brésilien Odebrecht, ont signé un contrat de 170 millions d'euros pour la conception, la construction et l'exploitation pendant 4 ans d'une station d'épuration des eaux résiduaires urbaines de la capitale. Cette nouvelle station, qui fait partie d'un programme de protection de l'environnement et d'assainissement lancé en 2000, a pour but d'assainir la baie de Panama en traitant les effluents avant leur rejet.

Au Brésil, les filiales de Suez Environnement, Degrémont et Ondeo Industrial Solutions, ont signé avec le consortium EGESA-TKK, un contrat de 97 millions d'euros pour la conception et la construction d'une station de traitement et de recyclage des eaux résiduaires industrielles.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :