GreenYellow (Casino) monte dans le solaire et regarde d'autres voies renouvelables

 |   |  419  mots
GreenYellow, la filiale du groupe Casino, monte doucement en puissance dans le photovoltaïque et commence à lorgner d'autres énergies renouvelables, comme la biomasse.

Créée fin 2009, la filiale à 100% de Casino vise toujours à équiper en photovoltaïque les sites du distributeur situés au sud d?une ligne Bordeaux-Grenoble, en Corse et à La Réunion, dont le potentiel représente une puissance de plus de 250 MW. A l'horizon 2012, la société mise sur une puissance solaire installée de 70 MW, dont 35 MW sont déjà engagés aujourd'hui.

La société pourrait se projeter à moyen terme au delà du marché photovoltaïque. "Nous réfléchissons à élargir le spectre d'intervention de GreenYellow" souligne Philippe Houins, directeur des opérations, évoquant le marché de l'efficacité énergétique ou celui de la biomasse. "Ces développements ne sont pas encore à l'étape de mise en oeuvre, mais nous commençons à explorer ces thématiques liées aux deux métiers de Casino : le commerce et l'immobilier." Dans la biomasse par exemple, la valorisation des déchets du groupe pourrait être une piste.

A terme, les activités de GreenYellow pourraient aussi s'étendre à l'international, en Amérique Latine ou en Asie du Sud-Est, là où le groupe compte des filiales. D'autres distributeurs regardent de plus en plus pour valoriser leurs actifs (toits, parkings...), comme Carrefour, Sainsbury, Tesco, Wal-Mart...

20 MW dans le sud de la métropole

Les premiers projets du groupe concernaient l'installation de panneaux solaires sur 8 centres commerciaux, principalement à la Réunion, à Mayotte et en métropole, pour une puissance de 17,5 MW et un investissement de l?ordre de 135 millions d'euros. Une première tranche d'une puissance cumulée de 14 MW est déjà engagée, avec le groupe américain SunPower comme fournisseur de panneaux.

"La deuxième tranche de 20 MW vise à équiper exclusivement des toitures et des parkings d'une dizaine de centres hypermarchés dans le sud de la France", indique Otmane Hajji, directeur général de GreenYellow. SunPower a été une nouvelle fois retenu. Le rendement important des modules SunPower, de l'ordre de 19%, a été un élément déterminant dans le choix du fournisseur, alors que le rendement moyen d'un panneau est de l'ordre de 15%. La fourniture des panneaux s'étalera sur 8 à 14 mois.

A côté de l'installation et l'exploitation de centrales solaires sur les actifs immobiliers du groupe Casino, GreenYellow a vocation à proposer ses services à des tiers dans le cadre de projets intégrés au bâti. C'est ainsi qu'en mars dernier, la société a remporté l'installation de panneaux solaires sur 14 lycées des Pyrénées-Orientales, pour une puissance cumulée comprise entre 2,5 et 3,5 MW.

Green Business - le site de référence



 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/03/2011 à 9:46 :
Je suis attéré de constater que sur le site du géant casino de la valentine à marseille les panneaux solaires sont non seulement mals orientés car ils sont dirigés plein est au lieu de plein sud et en plus l'inclinaison n'est pas correcte. J'estime la perte de puissance de30% à 40%. Peut-être que le bureau d'étude a d'autres raisons que la raison ne connait pas

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :