Tendances Eco Group veut monter sur le toit du photovoltaïque

 |   |  341  mots
Le professionnel des solutions en énergies renouvelables Tendances Eco Group a annoncé son introduction en bourse et compte conquérir le marché du photovoltaïque.

Les écolos à la conquête des marchés financiers ! Tendances Eco Group a annoncé son introduction en Bourse pour le 19 juillet sur Alternext de NYSE Euronext Paris et compte y lever près de 15 millions d'euros d?ici au 12 juillet.

"Nous visons un chiffre d'affaires de 159 millions d'euros en 2011, soit près de dix fois le chiffre de 2009". Les bases sont posées, la directrice administrative et Financière de Tendance Eco Lilianne Bronstein annonce des objectifs très élevés.

La jeune entreprise créée en 2008 reste très dépendante du photovoltaïque qui concentre 95% de son chiffre d?affaires. Le groupe sarthois présente tout de même 5 métiers différents avec en plus de l?optimisation de l?énergie solaire, la récupération de l?eau de pluie, l?aérothermie, les produits à forte économie et l?isolation des fenêtres.

Pour atteindre ses objectifs, le PDG Dimitri Bellanger annonce un grand projet de 150 millions d?euros pour 40 mégawatts avec l?équipement "de parkings, de toitures, des centrales au sol et de tout un ensemble de produits".

Le PDG compte surfer sur la vague RT 2012 et la généralisation des Bâtiments à basse consommation. Lors du grenelle de l?environnement, avait même été évoquée l?idée que toute construction à compter de 2020 soit photovoltaïque. Un projet abandonné, nombre d?opposants argumentant qu?une maison n?a pas vocation à faire office de centrale électrique.

Autre sujet générateur d'incertitudes, l?instabilité réglementaire et fiscale actuelle, qui pourrait freiner la montée en puissance de l?entreprise qui compte aujourd'hui 140 salariés.

"Nous avons anticipé ce risque réglementaire, qui conduirait à une baisse des crédits d'impôt ou du tarif de rachat garanti et l'avons déjà intégré dans nos prévisions" rétorque Dimitri Bellanger.

Très alimenté en subventions et autres réductions d?impôts, le marché des énergies renouvelables pourrait se voir couper l?herbe sous le pied en cas de restrictions budgétaires.
 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/06/2012 à 14:02 :
Nous avons acheté des panneaux dans cette société et quelle arnaque. Cette opération devait être autofinancée en totalité et voilà nous remboursons 332.00 EUROS par mois pendant 15 ans un crédit pour percevoir 1450 EUROS de facture électricité par an ; faites le compte! Le pire c'est que notre fils n'a pas beaucoup de moyens et se trouve dans la même galère. inadmissible les vendeurs ils nous ont bien eu ; ça serait trop long pour tout vous dire; Tendances ECO devait nous dédommager mais ils nous ont mené en bâteau pendant des mois jusqu'à être en redressement judiciaire. c'est une honte
Réponse de le 27/01/2013 à 16:53 :
c clair ,je travaillais là bas pendant trois ans .les ouvriers très bien,mais alors dans les bureau une catastrophe.les projets qu ils ont n ai que du pipeau .des commerciaux qui connaisser pas leur boulot et formé pour arnaquer.c est dommage cette entreprise avais du potentiel.mais toujours pareil,le profil et oui le frique.je crois que ça leur monte a la tète.
a écrit le 15/06/2011 à 8:14 :
DEPUIS LE 17/05/2011 TENDANCES ECO est en redressement judiciaire. la grenouille qui voulait se faire plus grosse que le boeuf ...
Réponse de le 07/07/2011 à 14:04 :
Verra bien qui rira le dernier. Ont en reparlera en Septembre

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :