Enorme contrat d'éoliennes "offshore" pour Siemens

 |   |  196  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Siemens court plus que jamais en tête du marché mondial des éoliennes offshore : le groupe allemand a remporté un contrat de 700 millions d'euros pour fournir 108 machines à un grand parc éolien britannique, le projet West of Duddon Sands, en mer d'Irlande.

D'une capacité prévue de 389 MW, il doit être terminé en 2014. C'est l'un des nombreux grands parcs en construction au large du Royaume-Uni. Le contrat comprend le transport des éoliennes jusqu'au port de Belfast, leur installation en mer et un contrat de maintenance sur 5 ans.
Les développeurs du parc, les groupes Dong, et Scottish Power Renewables (filiale de l'espagnol Iberdrola), ont choisi les turbines de 3,6 MW de Siemens, tout comme de très nombreux parcs offshore. Le marché des éoliennes offshore est pour l'instant dominé de manière écrasante, quasiment à 50/50, par Siemens et le danois Vestas.
Selon une étude de BTM Consult, Siemens a installé déjà 600 turbines en mer, d'une capacité de 1,6 GW, et son carnet de commandes dans ce secteur atteint 4 gigawatts.
Ce marché en plein essor suscite de telles convoitises que des dizaines de grands industriels préparent des turbines bien plus puissantes d'au moins 5 ou 6 MW à installer en mer, qui pourraient remettre en cause ce duopole. Mais il faudra au moins un ou deux ans avant qu'elles n'apparaissent sur le marché. Siemens, qui avait équipé le tout premier parc éolien offshore il y a 20 ans, peut encore aligner les succès.

Green Business - le site de référence

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :