La plus grande tour solaire à concentration est construite aux Etats-Unis

 |   |  253  mots
Copyright Reuters
10.000 miroirs doivent être installés d'ici à 2013 pour équiper la centrale solaire de Crescent Dunes dans le désert du Nevada.

Le développeur américain de projets solaires SolarReserve a achevé cette semaine la construction de la plus haute tour solaire à concentration au monde, à proximité de la ville de Tonopah, dans le désert du Nevada. D'une hauteur de 165 mètres, elle sera entourée de 10.000 miroirs qui doivent être installés d'ici son entrée en fonctionnement à la fin de l'année 2013. En suivant en permanence la course du soleil grâce aux trackers sur lesquels ils sont fixés, ces miroirs concentrent la lumière et la chaleur sur la tour, portant ainsi à haute température le sel fondu qu'elle contient. Celui-ci s'écoule ensuite à l'intérieur de la tour vers un réservoir où il peut être stocké pendant 15 heures, ce qui permet de générer de l'énergie même la nuit, et utilisé pour générer de l'électricité à partir de la chaleur.
C'est la première centrale de cette taille et recourant à cette technologie à atteindre cette phase de la construction. Le principe du stockage de chaleur (et donc potentiellement d'énergie) apporte un début de réponse à ce qui reste l'une des principales faiblesses des énergies renouvelables : leur intermittence et le décalage fréquent entre les plages de production et de consommation.
Le projet a été partiellement financé par un prêt gouvernemental de 737 millions de dollars et bénéficie d'un accord sur 25 ans avec l'électricien NV Energy pour le rachat de l'électricité produite. Celle-ci correspond à la consommation d'environ 75.000 logements.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :