Les patrons français gardent le moral pour l'instant

1 mn

L'indicateur de l'Insee mesurant le climat des affaires s'est stabilisé en janvier à 109 points, comme en décembre. Signe de la robustesse de l'industrie française, l'indicateur synthétique reste compris depuis février 2007 dans une bande allant de 108 à 111, soit un niveau supérieur à sa moyenne de long terme (depuis 1976), qui est 100. Néanmoins, il faut souligner que cette enquête a été réalisée avant la tempête qui a secoué les marchés boursiers, la semaine dernière. Pour Dominique Barbet, économiste chez BNP Paribas, " cela va amener les entreprises à une plus grande prudence quant à leurs investissements et aux financements de leurs investissements ". Le plus rassurant, dans cette enquête, c'est le constat que malgré la détérioration de l'environnement international avec son corollaire, la baisse des commandes à l'export, les industriels affichent leur confiance quant à leurs perspectives personnelles de production. Cela reflète sans doute la bonne tenue de la demande intérieure en France. Nicolas Bouzou (Asterès) anticipe dans ces conditions une hausse de la production industrielle en janvier, avec une croissance de la production de 1,3 % en 2008, après une augmentation de 1,8 % en 2007.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.