Le plan banlieue détaillé se fait attendre

2 mn

Chaque jour qui passe rend plus improbable l'annonce d'un véritable plan banlieue, au sens où on l'entend traditionnellement : un ensemble de mesures précises dotées de financements explicites. Mardi dernier, à Vaulx-en-Velin, la secrétaire d'État chargée de la Politique de la ville, Fadela Amara, a donné les grands axes de la nouvelle politique de la ville qu'elle souhaite mener, sans entrer dans le détail. Ainsi, personne n'a compris comment elle comptait créer en trois ans 45.000 emplois dans les quartiers. S'agit-il de refaire des emplois aidés ?Nicolas Sarkozy doit annoncer le 8 février (à Sartrouville ?) des mesures pour les banlieues. Mais, selon nos informations, le président de la République ne devrait guère entrer dans le détail à cette occasion. " Ce n'est pas sa vocation ", assure-t-on au ministère du Logement, où l'on explique aussi... qu'il ne faut de toute façon pas s'attendre à un plan en bonne et due forme. Les réunions interministérielles en sont pour l'instant restées au stade des principes généraux.DEMANDES DE CLARIFICATIONSLes questions de financement ne peuvent, il est vrai, être tranchées d'emblée dans le détail. Fadela Amara et Christine Boutin ont repris à leur compte la revendication des élus de banlieue de réformer la DSU (dotation de solidarité urbaine) et la fiscalité locale. Si tant est qu'elles obtiennent gain de cause en interministériel, ce qui est loin d'être acquis, ces réformes nepourront voir leur traduction qu'au printemps, dans le cadre de la revue générale des prélèvements obligatoires, et cet automne, dans le budget 2009.Les élus locaux espèrent pourtant quelques clarifications. Vendredi, le président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, a envoyé un courrier à Fadela Amara, où il s'étonne que soit prévu dès à présent, sans concertation, un concours de 500 millions d'euros des collectivités territoriales, alors qu'il estime que " le compte n'y est pas " de la part de l'État.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.