28 conventions pour l'établissement foncier

2 mn

La machine est lancée. L'établissement public foncier d'Île-de-France a publié son premier bilan hier, près d'un an après son installation : 28 conventions d'intervention ont été validées, pour un engagement de 230 millions d'euros. Au total, près de 200 hectares de terrains privés ont été acquis par l'EPF, pour un potentiel de construction de 8.000 logements et 350.000 m2 de locaux d'activité.L'objectif de l'EPF est d'aider les collectivités territoriales à maîtriser leur foncier, en acquérant des terrains. En Île-de-France, où le foncier est une denrée rare et chère, cette mission est importante. Elle a toutefois ses limites dans la mesure où l'établissement régional ne peut opérer dans les trois départements de droite de la région (Hauts-de-Seine, Val-d'Oise et Yvelines), lesquels ont préféré créer leurs propres établissements.La durée moyenne du portage du foncier par l'EPF est de quatre ans, le temps notamment de réaliser les travaux de dépollution des sites concernés. Ceux-ci sont préemptés auprès de particuliers ou d'entreprises. La plupart des opérations déjà réalisées se sont conclues à l'amiable, les propriétaires préférant encore vendre leur terrain à un prix inférieur à celui du marché, plutôt que de s'engager dans une procédure susceptible de bloquer toute vente.200 MILLIONS PAR ANL'EPF n'intervient que pour les projets d'aménagements réservant 65 % de la surface aux logements et 35 % au développement économique. Les logements sociaux doivent en outre représenter au moins 30 % des programmes de logements, 50 % même dans les communes soumises à l'article 55 de la loi SRU.Le conseil d'administration de l'EPF a prévu de consacrer entre 150 et 200 millions par an d'interventions sur les six prochaines années, pour une réalisation annuelle de 6.000 logements et de 300.000 m2 de locaux d'activité.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.