Michel de Virville à la tête de l'Unedic

1 mn

Dans le cadre de l'alternance biennale patronat-syndicats à la tête de l'Unedic, le conseil d'administration de l'organisme gestionnaire de l'assurance chômage élit cet après-midi à la présidence l'ancien secrétaire général du groupe Renault. Michel de Virville quittera le comité exécutif de Renault le 1er février. Initialement, Denis Gautier-Sauvagnac devait prendre les rênes de l'Unedic. Mais empêtré dans l'affaire UIMM, DGS a dû renoncer. Le Medef a donc désigné Michel de Virville, également membre de l'UIMM.Fin connaisseur des questions sociales, celui-ci a été de 1986 à 1988 directeur de cabinet de Jean-Pierre Soisson, ministre du Travail. DRH de Renault, Michel de Virville est l'auteur d'un rapport remis en 2004 à François Fillon, alors ministre du Travail, préconisant la mise en place d'un contrat de mission. Cette idée a fini par prendre corps avec la conclusion de l'accord sur la modernisation du marché du travail instituant un CDD " à objet incertain ".Michel de Virville va gérer la fusion entre l'Unedic et l'ANPE et, comme président de la commission relations du travail du Medef, devrait être le chef de file de la délégation patronale sur la nouvelle convention d'assurance chômage qui doit être négociée cet été. Enfin, le nouveau président devra continuer à redresser les comptes de l'Unedic. L'assurance chômage devrait enregistrer un excédent de 4,466 milliards d'euros fin 2008 mais sa situation financière cumulée devrait être encore déficitaire de 5,447 milliards.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.