Prélèvements : l'UDF réclame 30 milliards de baisse

Le porte-parole de l'UDF pour le budget à l'Assemblée nationale, Jean-Pierre Thomas, a déclaré hier qu'il n'y aurait « pas de réforme fiscale significative » en dessous de « 30 milliards de baisse des prélèvements ». Interrogé au cours de l'émission « Le Grand'O » O'FM-La Croix, le député des Vosges a affirmé que l'UDF est « un peu impatiente sur un certain nombre de réformes », citant la réforme de la fiscalité et « un certain nombre d'inflexions dans la politique économique ». Et de lancer : « 60 milliards d'économies, on peut les faire ! Si on faisait 60 milliards d'économies et une réforme fiscale d'allégement de 30 milliards, je pense que l'effet retour et l'effet des recettes seraient importants. »

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.