Les stages diplômants seront bien mis en oeuvre, selon le CNPF

Le ministre de l'Education nationale, Claude Allègre, aurait-il plusieurs langages ? Jean Gandois, le président du CNPF, affirme avoir obtenu, au cours d'un entretien mercredi avec le ministre de l'Education nationale, l'assurance que les Unités d'expérience professionnelle (UEP), plus connus sous le nom de « stages diplômants », seront bien mis en oeuvre à la rentrée de septembre. Avant la dissolution de l'Assemblée nationale, le CNPF avait négocié avec le gouvernement Juppé et les syndicats étudiants une nouvelle formule de stages en etreprises réservés aux étudiants en cours de cursus universitaire. Dans un communiqué, le CNPF précise que, « compte tenu des interrogations suscitées par l'organisation de certains stages en entreprise », il a donné son accord pour qu'« une table ronde soit réunie pour clarifier la situation dans ce domaine ». Parallèlement, dans un entretien à Libération, Claude Allègre exprime les plus grandes réticences sur les stages. « Je suis a priori très méfiant à l'égard des stages en général, affirme-t-il, les stages sont souvent un vrai travail et un bon moyen de ne pas payer les jeunes. Ils mangent l'emploi [...] L'amour passionné du patronat pour l'apprentissage, pour les stages diplômants, c'est un moyen pour lui d'avoir de l'emploi et de ne pas le payer... » n

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.