« La pression sociale va se maintenir », selon Viannet

Le secrétaire général de la CGT, Louis Viannet, a estimé hier que « sur la lancée du mouvement de décembre, la pression sociale va se maintenir » et a souhaité que « l'action revendicative prenne un développement extrêmement large ». Dans une interview à l'hebdomadaire Votre Dimanche, Louis Viannet juge que « le gouvernement et le patronat ne comprennent que le langage du rapport de force ». « Devant les perspectives de croissance qui font l'Arlésienne », « il ne faut pas s'étonner si cela débouche sur des ripostes larges et unitaires », a-t-il dit. « Il reste dans le plan Juppé tout l'aspect prélèvement qui va avoir des conséquences dramatiques si on n'arrive pas à en faire modifier le contenu », analyse le secrétaire général en jugeant que le « problème du pouvoir d'achat va devenir de plus en plus sensible » avec « les prélèvements maintenus dans le plan Juppé ». Le secrétaire de la CGT a déclaré que l'unité syndicale, « ça n'était pas un problème Blondel-Viannet ». Il y a « un courant en train de s'exprimer au plus profond des lieux de travail, des localités », a-t-il dit.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.