A la SNCF, de nouveaux préavis de grève marquent la sortie de crise

MOINS de deux semaines après la grève des cheminots, le calme est loin d'être totalement revenu à la SNCF. « L'entreprise est encore un véritable baril de poudre », confie même un administrateur représentant des salariés. La sortie de grève reste en effet en suspens à maints endroits. Renvoyée par le nouveau président Loïk Le Floch-Prigent à des négociations au niveau régional, la question du prélèvement des jours de grève sur les salaires des cheminots n'est pas totalement réglée. Autre question en suspens : l'application du moratoire sur toutes les mesures de restructuration que le gouvernement a annoncé dans l'attente d'un nouveau projet de contrat de plan. Résultat : le climat social s'avère quelque peu divergent d'une région à l'autre. De fait, des préavis de grève ont été déposés dans une douzaine de régions (la SNCF en compte au total 23), notamment à Paris-Rive Gauche, Paris-Sud-Est ou Reims. « Il y en a plus que d'habitude », observe un cadre de l'entreprise. « Certains directeurs de régions font du zèle », estime-t-on tant à la CFDT qu'à la CGT. Chaque préavis de grève n'est toutefois pas forcément suivi d'effet. Reste que certains conflits persistent. Depuis vendredi dernier, le trafic sur la ligne B du RER parisien est ainsi perturbé (deux trains sur trois aux heures de pointe et trois sur quatre aux heures creuses) par les arrêts de travail de conducteurs de Mitry-Claye. La situation pourrait évoluer positivement aujourd'hui, à la suite de la réunion qui doit se tenir ce matin entre la direction de la région Paris-Nord et les syndicats. Ce fut le cas hier pour la région de Strasbourg où un accord a finalement été conclu entre les syndicats et la direction régionale. Reste que l'ambiance semble d'autant plus troublée à la SNCF que son nouveau président est pour le moment discret sur ses intentions. C. P.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.