Pierre Fa, nouveau secrétaire général

Le président de la SNCF, Loïk Le Floch-Prigent, vient de faire appel à l'un de ses fidèles lieutenants, Pierre Fa, nommé mercredi secrétaire général de l'entreprise. Supprimé au début des années 80, le poste a été spécialement « réactivé » pour ce diplômé de Sciences po. Conseiller du président de Gaz de France depuis 1994, arrivé « dans ses bagages à la SNCF », Pierre Fa était auparavant chargé de la direction des audits au sein du groupe Elf Aquitaine. Autre innovation, Loïk Le Floch-Prigent devrait s'adjoindre deux directeurs généraux adjoints, Alain Poinssot, actuellement directeur grandes lignes, et Francis Taillanter, le patron de la direction infrastructures. Ces nominations, si elles sont confirmées, impliqueraient le départ de l'actuel directeur général Jean-François Bénard, évoqué depuis plusieurs semaines. L'arrivée d'un « grand » directeur des ressources humaines, réclamée par les pouvoirs publics, se précise. Il viendrait, selon de bonnes sources, d'un groupe industriel. La réorganisation de la direction centrale de la SNCF s'accompagnerait, par ailleurs, de la création d'un comité exécutif composé de sept ou huit personnes. L'organigramme devrait être simplifié et déboucher sur des structures clarifiées, calquant en cela les structures des grands groupes industriels. Loïk Le Floch-Prigent devrait également s'atteler rapidement à la réorganisation des directions régionales qualifiées par certains de véritables baronnies au sein de l'entreprise publique. E. R. et C. P.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.