Le Sud de la France est la région la plus dépensière

Ce sont les collectivités locales (communes, départements, régions) du Sud de la France qui sont les plus dépensières, suivies de l'Ile-de-France. Ce constat, dressé par l'Insee sur la base de statistiques collectées en 1991, permet de dessiner une nouvelle carte de France des collectivités. La palme de la croissance des dépenses revient à la Corse et à la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), où l'ardeur dépensière ne se dément pas. La Corse détient - et de loin ! - le record toutes catégories de l'investissement par habitant sur la période 1990-1991 (9.078 francs), devant la région Rhône-Alpes. Pour les dépenses de fonctionnement, les collectivités corses se montrent à peine moins sages. Sont-elles les plus endettées ? pas forcément, puisqu'elles bénéficient de transferts importants. En fait, le besoin de financement par habitant le plus important (différence entre investissement et épargne permettant de la financer) est constaté dans des régions aux recettes fiscales plutôt faibles, telles que les Pays de la Loire, l'Aquitaine ou la Picardie. Et les plus dépensiers ne sont donc pas les plus déficitaires. La preuve : la Paca. Les collectivités de cette région ont équilibré leurs comptes (épargne = investissement), grâce à des recettes (fiscales et non fiscales) importantes. Une contrepartie de taille pour les contribuables de cette région qui bénéficient d'équipements en tout genre et abondants : une hausse constante des impôts locaux. Car la progression de la richesse produite ne suffit pas à faire rentrer des recettes suffisantes dans les comptes des collectivités, qui ponctionnent un peu plus chaque année leurs administrés.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.