Budget : les républicains revoient leur stratégie

 |   |  223  mots
Les dirigeants républicains du Congrès ont annulé hier une séance de négociations budgétaires avec la Maison-Blanche, de manière à pouvoir réexaminer leurs positions. En début de soirée, la rumeur courait que la nouvelle stratégie républicaine comprendrait le vote de plusieurs lois d'attribution de crédits visant à permettre au gouvernement fédéral, partiellement paralysé depuis trois semaines, de fonctionner un peu plus normalement. Une nouvelle séance de négociations est prévue pour aujourd'hui à la Maison-Blanche, mais le ton reste très polémique de part et d'autre. Le président d'une commission de la Chambre des représentants, Gerald Solomon, a même menacé d'entamer une procédure de mise en accusation (« impeachment ») contre le secrétaire au Trésor, Robert Rubin. Les républicains reprochent au ministre de l'Economie d'user d'artifices anticonstitutionnels pour éviter que l'Etat fédéral - dont la capacité d'emprunt est bloquée par le Congrès - ne fasse défaut sur le service de sa dette. « Nous n'avons réalisé aucun progrès visible durant les derniers jours » au cours des discussions entre le président Clinton et les négociateurs du Congrès, a ajouté le président de la commission des Affaires budgétaires de la Chambre, John Kasich. J.-M. M.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :