« T&D ne sera pas vendu à la découpe »

1 mn

Avec cette déclaration, Anne Lauvergeon a mis fin hier à une rumeur récente qui donnait Alstom et Schneider, les deux principaux candidats au rachat de T&D, intéressés par un partage de la branche d'Areva. Ce schéma écarté, la bataille devrait être vive. « Si Tricoire se lance, c'est pour gagner », murmure-t-on en interne chez Schneider Electric. Si, officiellement, le président du directoire du groupe électrique garde le silence, on le dit très motivé à l'idée de passer de la deuxième à la première place mondiale dans la moyenne tension. Et d'atteindre la taille critique dans la haute tension. En face, Patrick Kron, PDG d'Alstom, tout aussi motivé, rêve de récupérer l'activité qu'il a dû céder, la mort dans l'âme, pour éviter la faillite. Talonnés par des acteurs comme General Electric ou Siemens, les deux groupes se lanceront-ils dans une surenchère ? Ce n'est leur style ni à l'un ni à l'autre.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.