Carrefour vise 4,5 milliards d'euros d'économies d'ici à 2012

2 mn

distributionLars Olofsson n'a pas laissé les analystes financiers sur leur faim. Hier, à l'issue d'une journée consacrée à la présentation de son « plan de transformation sur trois ans » pour relancer la machine Carrefour, le directeur général du groupe a chiffré à 4,5 milliards d'euros les économies qu'il en attend. Ce plan, bien supérieur aux 500 millions d'économies annoncés pour 2009, s'appuie sur une « profonde refonte du modèle de fonctionnement » du numéro deux mondial de la distribution. La simplification des structures de Carrefour, notamment dans ses sièges sociaux répartis en France, Espagne, Italie et Belgique (10.550 salariés) et une organisation paneuropéenne de ses services d'achats doivent lui apporter quelque 3,1 milliards d'économies. Fusion imposéeLars Olofsson entend aussi réduire les stocks que le groupe supporte dans ses magasins. Carrefour veut écourter ses délais de stocks de sept jours, pour les ramener à 30 jours en 2012. Le groupe, qui veut améliorer son système de livraison, en attend 1,4 milliard d'euros d'économies. En fait, six mois après son arrivée à la tête de Carrefour, Lars Olofsson, aidé par sa nouvelle équipe, impose au groupe la fusion que le distributeur n'a pas eu le courage d'entreprendre au lendemain de son mariage avec Promodès en 1999. Depuis, ses coûts de distribution flottent autour des 18,5%. « Et ce, malgré les plans de réduction de coûts entrepris. La convergence de nos marques nous donne l'opportunité de les améliorer », indique Gilles Petit, directeur exécutif en France. Le back-office n'est pas seul concerné. Les enseignes le sont aussi. La chaîne de hard discount Ed, héritage de Carrefour en France, laissera bientôt sa place à Dia, venu de Promodès. Carrefour City (supérette urbaine) et Carrefour Contact (supermarché de zone rurale) vont prendre leur envol, huit mois seulement après l'ouverture de prototypes à Paris notamment. Une soixantaine de magasins seront crées d'ici à la fin de 2009, dans des anciens Shopi, Marché Plus ou Huit à Huit. Ces changements seront menés alors que Champion, l'enseigne de supermarché issue du portefeuille Promodès, disparaîtra fin octobre au profit de Carrefour Market. nLa convergence de nos marques nous donne l'opportunité de les améliorer.

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.