Selon SFR, « Il n'y a pas besoin d'encadrer le ? roaming ? , in...

1 mn

Selon SFR, « Il n'y a pas besoin d'encadrer le ?roaming?, insiste-t-on pourtant chez l'opérateur. Le jeu du marché fait de toute façon baisser les prix, que ce soit sur les tarifs de gros ou sur les tarifs de détail. La régulation n'est absolument pas justifiée. » (« Le Monde », 13 juillet 2006)Selon la GSM Association (qui regroupe plusieurs centaines d'opérateurs mobiles européens), les projets de Bruxelles mi-2006 feraient perdre à l'industrie européenne du mobile 4,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 2,3 milliards d'euros de bénéfice. « Pour récupérer les pertes résultant de ce règlement, les opérateurs seraient obligés d'augmenter les tarifs nationaux. La mesure aurait donc un impact négatif sur les 55 % de citoyens européens qui ne voyagent pas à l'étranger », affirmait l'association (« La Tribune », 16 mai 2006).France Télécome;lécom avait aussi son opinion pour critiquer le projet de régulation européenne. Didier Lombard expliquait que « la réglementation actuelle a été conçue pour sortir des monopoles sur des marchés matures. Elle a été efficace. Mais désormais, la concurrence est vive. Il faut se mettre en position d'investir sur les réseaux, sinon toute la croissance se fera aux États-Unis ou en Asie » (« Le Figaro », 13 janvier 2006).

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.