Le nouveau gendarme de la concurrence est né

Enfin, le lancement de la nouvelle Autorité de la concurrence est chose faite. Avec deux mois de retard, les noms des 16 membres du collège du gendarme de la concurrence ont finalement été publiés samedi au « Journal officiel ». Une annonce qui marque la fin de l'organisation bicéphale entre le Conseil de la concurrence et Bercy (via la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) sur les questions de concurrence.Institution uniqueInstallé dans ses fonctions de président de la nouvelle institution depuis le 13 janvier, Bruno Lasserre sera entouré de quatre vice-présidents?: Patrick Spilliaert, conseiller référendaire à la Cour des comptes, Françoise Aubert, conseillère à la Cour de cassation, Anne Perrot, professeur de sciences économiques à l'université Paris-I et Élisabeth Flüry-Hérard, membre du Conseil supérieur de l'audiovisuel.L'administration unique aux compétences élargies se réunit aujourd'hui pour une première réunion et devrait approuver la nomination de son rapporteur général. En revanche, celle du conseiller auditeur, gardien des droits de la défense pendant les procédures sans lequel la nouvelle autorité ne peut se mettre réellement au travail, est encore repoussée. C. B.La nouvelle structure dispose de compétences élargies.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.