Bruxelles impose l'austérité à MasterCard

Neelie Kroes, la commissaire européenne à la Concurrence, a annoncé hier un armistice dans la guerre qui l'oppose à MasterCard. Aux termes d'un accord, qui entrera en vigueur en juillet, le système mondial de cartes de crédit et de débit a consenti à revoir considérablement à la baisse ses « commissions multilatérales d'interchange » ou CMI transfrontalières, qui constituent une source de revenu importante. Ces CMI seront plafonnées à 0,30 % du prix de l'achat en cas d'utilisation de carte de crédit, et à 0,20 % pour les cartes de débit. « Dans l'ancien système, les commissions oscillaient entre 0,80 et 1,9 % » pour les cartes MasterCard et « 0,4 % à 0,75 % » pour les cartes Maestro, a rappelé hier Neelie Kroes.commissions suspectesLes banques de consommateurs ou de commerçants utilisant les cartes MasterCard se versent, entre elles, une commission fixée en pourcentage de l'achat, qui est ensuite reversée au système de carte lui-même. Mais ces commissions, payées par la banque du commerçant à celle du consommateur et invisibles pour ce dernier, qui paye généralement le même prix quel que soit le moyen de paiement, sont jugées suspectes aux yeux de l'autorité européenne de la concurrence. « En pratique, elles représentent une source occulte de recettes », a déclaré Nellie Kroes.En décembre 2007, Bruxelles avait déjà interdit les CMI pratiquées par MasterCard au niveau transfrontalier. Mais l'opérateur avait réagi en augmentant d'autres frais pour compenser sa perte de revenu. L'accord annoncé hier annule cette augmentation et oblige en outre MasterCard à améliorer l'information des consommateurs sur le coût d'utilisation de ses cartes. Il est valable en attendant que la justice se prononce sur l'appel formé contre la décision de 2007. Visa Europe est également en discussion avec Bruxelles pour faire valider ses propres CMI.Yann-Antony Noghès, à Bruxelle

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.