La grippe A s'installe, la France s'adapte

1 mn

téNous nous sommes donné au maximum les moyens » d'être prêts, a déclaré hier la ministre de la Santé, en ouverture d'un colloque sur l'état de préparation de la France devant l'émergence du virus de la grippe A. La France a acquis 33 millions de traitements antiviraux, un milliard de masques antiprojections destinés aux malades et 723 millions de masques de protection (FFP2) à pouvoir filtrant important, pour les personnes particulièrement exposées (notamment les soignants). Un programme de « renouvellement important » des stocks de ces masques FFP2 a été lancé. En ce qui concerne les vaccins, Roselyne Bachelot a rappelé que des négociations étaient en cours avec quatre groupes industriels (GSK, Sanofi-Pasteur, Novartis, Baxter) « afin que toute personne résidant en France et que tout Français vivant à l'étranger puisse bénéficier d'une vaccination dans les meilleurs délais ». Des contrats « devraient être notifiés dans les prochaines semaines ».299 cas recensésConstatant que « le virus commence à s'installer sur notre territoire », avec 299 cas recensés hier, la ministre a détaillé l'évolution de la prise en charge des malades : désormais, seuls les cas graves sont hospitalisés et la prescription d'antiviraux n'est plus systématique. Plus de 300 établissements de santé supplémentaires vont en outre pouvoir accueillir les malades, en plus des 112 déjà opérationnels depuis les premiers jours de l'alerte. Pour quelques semaines encore, le centre 15 reste responsable de l'orientation des cas probables, mais la prochaine étape sera d'inclure les médecins de ville dans le dispositif, « dans le courant de l'ét頻. Ils auront alors « un rôle absolument essentiel dans la gestion de l'épidémie ». V. Ch.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.