Spansion engage une procédure de faillite

 |   |  291  mots
Le troisième fabricant mondial de mémoires Flash, l'américain Spansion, s'est placé sous la protection de la loi des faillites américaines (chapitre 11) après avoir échoué à rembourser une échéance à ses créanciers obligataires. Le groupe va désormais travailler à restructurer sa dette, de 2,4 milliards de dollars, et continuera à explorer ses options stratégiques, incluant une vente. L'allemand Qimonda, spécialiste des mémoires DRAM, a également engagé une procédure de faillite fin janvier.Les ventes devraient afficher un repli jamais vu de 11,9 % en 2009, à 257 millions d'unités, selon l'institut d'études Gartner. En 2001, le marché du PC ne s'était contracté que de 3,2 %. En chiffre d'affaires, le plongeon du marché sera vraisemblablement encore plus abrupt, les consommateurs s'orientant vers des appareils abordables, comme le montre la croissance attendue du segment des netbooks. Gartner prévoit qu'il s'en écoulera en 2009 quelque 21 millions, contre 11,7 millions en 2008.Le groupe britannique d'édition Pearson a terminé l'année 2008 au-dessus des attentes du marché. En 2008, le chiffre d'affaires a progressé de 8 % à 4,8 milliards de livres (5,4 milliards d'euros), au-dessus des 4,7 milliards du marché, et le bénéfice net par action a augmenté de 24 %. Des résultats à mettre sur le compte de l'activité d'édition scolaire et universitaire, où le bénéfice a augmenté de 11 % à 474 millions de livres. Le résultat du Financial Times Group a progressé de 13 % à 195 millions de livres.Seules 1,27 milliard de personnes dans le monde ont un abonnement au téléphone fixe à la fin 2008, trois fois moins que le nombre d'abonnés au mobile, à savoir 4,1 milliards, dont les deux tiers dans les pays émergents, selon l'Union internationale des télécommunications, une agence de l'ONU. 23 % des habitants de la planète ont accès à Internet et seulement 5 % en Afrique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :