Pression fiscale record en France

 |   |  316  mots
flash infoLa France est le pays du monde où la pression fiscale est la plus lourde et le Qatar celui où elle est la plus faible, tandis que, en Asie, la palme de la lourdeur fiscale revient à la Chine, selon le classement du magazine « Forbes Asia », paru hier. Avec 167,9 points, la France est considérée comme le pays ayant le régime fiscal le moins accueillant parmi les 50 pays du monde présents dans l'édition 2009 du classement de la pression fiscale.En France, l'impôt sur les sociétés atteint 34,4 %, l'impôt sur le revenu 52,1 % (sur les revenus du capital), les charges patronales 45 %, les charges salariales 14 % et la TVA 19,6 %, détaille l'enquête de « Forbes ». À l'inverse, l'émirat du Qatar, qui lève uniquement un impôt sur les sociétés, est le pays jugé le plus accueillant du monde, talonné par les Émirats arabes unis qui ne prélèvent que des contributions pour la Sécurité sociale.Impôts additionnésChaque année, le magazine « Forbes » calcule le niveau de pression fiscale en additionnant les impôts sur les sociétés et sur le revenu, les charges patronales et salariales et la taxe sur la valeur ajoutée. Le total est censé déterminer si le pays a plutôt tendance à attirer ou à faire fuire talents et capitaux.Huit des dix pays du monde jugés les moins accueillants, d'après « Forbes », sont des États européens. Ce dernier résultat traduit notamment le choix de nombreux pays d'Europe continentale de faire assumer différents systèmes d'assurance (santé, retraite) par le secteur public : ils sont donc financés par des prélèvements obligatoires (cotisations sociales), ce qui alourdit la pression fiscale globale. La France affiche l'un des taux les plus élevés du monde s'agissant notamment des cotisations patronales de Sécurité sociale.I. B. avec AFP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :