Révolution de palais manquée à la Deutsche Bank

Josef Ackermann restera donc à la tête de Deutsche Bank jusqu'en 2013, soit trois ans de plus que prévu. Mais si lors de la présentation des résultats trimestriels du groupe mardi dernier, il a assuré non sans coquetterie qu'il avait « renonc頻 à ses projets personnels dans « l'intérêt de la banque », il a caché que son dévouement est le fruit d'une intense lutte de pouvoir entre lui et le président du conseil de surveillance, Clemens Börsig. rude coupD'après la presse allemande, ce dernier souhaitait en effet remplacer Josef Ackermann à la tête du directoire et donc passer à la direction opérationnelle de la première banque allemande. Ancien directeur financier de la banque jusqu'en 2001, Clemens Börsig, âgé de 60 ans, est élu président du conseil de surveillance jusqu'en 2013. Lors d'une commission destinée à examiner la question de la succession de Josef Ackermann lundi dernier, il s'est présenté comme le seul successeur possible. Les représentants des fonds étrangers et du personnel se sont alors opposés à cette éventualité. Clemens Börsig, dont on connaît le peu de goût pour le patron actuel de la banque, les inquiétait et les syndicats craignaient des licenciements. Du coup, le candidat a dû reconnaître qu'il n'avait pas de majorité et se résoudre à la prorogation de Josef Ackermann. Ce dernier aurait en effet eu l'intention de se retirer en 2010 et avait pensé au président de la Bundesbank, Axel Weber, pour lui succéder, mais, devant la charge de Clemens Börsig, il a préféré rester en place. Pour ce dernier, le coup est rude. Et, mercredi soir, il a annulé sa présence à une petite fête organisée par la banque, laissant lire son intervention par un porte-parole. R. G. , à Francfort

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.